Elle a cadencé toutes les journées des casimiriens.

Elle avait son préposé, Dzonik (le sonneur), un élève nommé pour deux mois. En fin de récréation, Dzonik sonnait une vingtaine de mesures brèves et lentes suivies 5 minutes après, exactement d’ une longue salve de coups rapides et forts.
Elle a cadencé toutes les journées des casimiriens.
Photo précédente Retour Photo suivante