Henri Wasiewicz (1947-2018)

Henri WASIEWICZ (1947-2018)

Notre ami, Henri Wasiewicz nous a quitté le 21 mars 2018. Ses funérailles ont eu lieu le samedi 24 mars en l’Eglise de la chapelle saint Joseph à Oignies.

Capture2

Henri est un Casimirien de la fin des années 50 et du début des années 60.

Diapositive1 2

Vous le retrouverez sur les photos autour de ses copains d’alors, Il est bien reconnaissable, il n’a pas vraiment changé…

Mai 64Photo prise en mai 1964. Accroupis de gauche à droite : Léon Brocki, ??, Pszczolinski, Witold Chmiel, Mr Vergeot, Leon Deckmyn. Debout :Alex Smarzyk, Staniewski, Szkatulski, Razny, caché ??, Henri Wasiewicz, ??, ??, Kluska, Beblik, Nowicki, Klimczak.

A noter : Dans un courrier récent, Jean-Pierre Kubicki (de Lens) nous a signalé qu’Alex Smarzyk (1945-2008) nous avait quitté il y a 10 ans déjà.

Henri était aussi un sportif. Il était un très bon « bramkarz » comme aurait dit le Boss. Sur cette photo prise par le Boss le 1° mai 1966, Henri garde les buts des anciens. Il est accroupi en bas à droite. Mais ce jour-là, je crois que les élèves (cols noirs) ont gagné !

1 mai 1966 match foot eleves vs anciens photo c lukasiewicz 2

Henri nous a quitté soudainement et sans préavis en ce jour de printemps 2018 ! La Faucheuse nous l’a emportée alors qu’il était toujours plein d’énergie, très actif et opérationnel dans les associations de Oignies : Lajkonik ou encore sainte Barbe.

Henri tripotait aussi, et plutôt pas mal, le bandonéon. Souvent avec Edziu Paszkier (ce même Edziu qui anime nos réunions des anciens aujourd’hui), il faisait le « bœuf » avec des chansons polonaises évidemment, celles que nous allons continuer à chanter tant que nous le pourrons.

Repose en paix cher Henri, cher Casimirien. Tu resteras dans nos mémoires.

La rédaction de Kurijer Kazimierski et tous les Casimiriens présentent leurs condoléances à la famille de notre ami Henri Wasiewicz.

LAJKONIK, c'est quoi ?

Le départ de Henri est l’occasion pour nous de nous nous cultiver un peu. Henri était un membre de l’association Lajkonik. Mais, c’est quoi LAJKONIK ???

Personnage légendaire, le Lajkonik – appelé également Tatarzyn (Tartare) ou petit cheval du Zwierzyniec – est un des principaux symboles de la ville de Cracovie. Le défilé du Lajkonik à travers les rues de la ville est une coutume célébrée depuis des siècles le premier jeudi après la Fête-Dieu.

Lajkonik mwojt63 115369

Cliquer sur l'image ci-dessus pour voir à quoi ressemble ce défilé. 

La légende date de 1287. Des guerriers tartares étaient parvenus à s’approcher imperceptiblement des murs de la ville et avaient décidé de passer la nuit au bord de la Vistule, près du village de Zwierzyniec, pour attaquer au petit matin. C’est là qu’ils furent aperçus par des bateliers. Ceux-ci surprirent l’ennemi endormi et sauvèrent ainsi la ville du pillage. Puis ils se vêtirent de costumes asiatiques pour entrer dans la ville sur des chevaux pris à l’ennemi, en éveillant d’abord la terreur, puis la joie des habitants.

Le maire de Cracovie déclara alors qu’en souvenir de cet événement, chaque année, un batelier déguisé en khan tartare ferait son entrée dans la ville, suivi d’un cortège de ses confrères. De nos jours, pendant le défilé traditionnel qui mène du quartier Zwierzyniec à la Place du Marché, le Lajkonik distribue des coups de sceptre, pour « porter bonheur ».

 

Date de dernière mise à jour : mercredi, 28 mars 2018