Ils ont écrit sur l'Internat Saint Casimir de Vaudricourt

Cette page est réservée à nos écrits casimiriens.

En mars 2012, à la naissance de notre site, il y avait deux textes soit une dizaine de pages dactylographiées de souvenirs Casimiriens.

Aujourd'hui, c'est plus d'une centaine de pages de souvenirs casimiriens qui sont disponibles sur notre site.

Voyez ci-dessous tous ces écrits casimiriens.

En trois ans, une vingtaine de Casimiriens ont pris la plume et ont gravé pour la postérité leurs souvenirs Casimiriens.

Merci à vous chers amis pour votre sens du partage.

Mais il faut continuer à coucher nos souvenirs sur le papier ...

diapositive1-png-23.jpg

Des reliques

J'ai une pensée particulière pour Joseph Lawniczak et Joseph Staniaszek, qui avant de Passer nous ont laissé leurs témoignages. Je considère les "papiers" de nos deux Joseph comme des reliques. Nos Reliques Casimiriennes.

Ainsi était la vie des Casimiriens à Béthune ...

 

Scan10075

Antoine Dwernicki se souvient des années "Béthune" : La grande maison, de la place de la République à Béthune se trouvait tout à côté du collège Saint Vaast que nous fréquentions avec mon frère Joseph ainsi que : Jasio Sliwa, A Kedzierski, les deux Frères Cichowski. Lire la suite...

Richard Kowalski raconte l'époque des Pionniers : "Les premiers mois n’étaient pas faciles, on manquait de tout. Le père Stolarek essayait de faire rentrer de l’argent et de la nourriture pendant que ses deux collègues, les pères Olejnik et Murawski encadraient sur place les jeunes élèves." Lire la suite...

Puis ce fut Vaudricourt ...

 

Dans ce joli récit, Richard Kowalski se souvient : "Il était 17 heures lorsque j’entendis sonner pour la première fois la cloche en ce dimanche de septembre 1967… 40 ans déjà… Cette cloche allait rythmer mon adolescence 7 années durant…" Lire la suite de ce texte incontournable...

Lire aussi le Verbatim de l’hommage rendu par Richard Kowalski, lors de la mise en terre du R.P. Boleslaw Krachulec.

 

Kowalski 1

Les Oblats de Marie Immaculée ...

Gaby 3

 

Gabriel Garçon nous a raconté le 6 mars 2006 l’œuvre des pères Oblats Polonais en France : "Autour des nombreux centre pastoraux polonais …, presse et imprimerie, éducation de la jeunesse (animation du mouvement de jeunesse K.S.M.P., et création de l’Internat Saint Casimir), camp de vacances de Stella-Plage. De 1946 jusqu’à …" Lire la suite…

 

 

Bernard Salamon nous fait partager 3 pages consacrées à l’internat, tirées de la brochure Oblats dans le monde 1920-1970. Lire la suite…

Salamon 2

Inauguration, hockey...

Glowacz

Tadeusz Glowacz est ému quand il évoque ce samedi 3 octobre 1953 à Vaudricourt :  « pobudka» à 6h ou 6h 30, comme d’habitude. Après le rituel « benedicamus domine » , chacun vaque à sa toilette et vérifie chaussettes , chemise et cravate puis enfile son mundurek… Dans son homélie, le Cardinal Piazza dira : «Le Saint Père m’a chargé de vous dire qu’Il vous aime, et qu’Il prie Dieu pour la liberté de la Pologne ». Lire la suite ...

 

Tadeusz se souvient aussi du jour de septembre 1954 où le Boss convoque l'équipe de foot et annonce : " je vous ai inscrit pour le prochain championnat de France UGSEL de hockey sur gazon. Premier match officiel dans un mois exactement" . Lire la suite...

 

On venait de l'Europe entière à l'internat...

Leon Brocki se souvient que : "Pas loin de Tournai, il y a Velaines, ancien séminaire Oblat (fermé) où de temps à autres nous rendions visite pour des joutes sportives avec les séminaristes (beaucoup de Casimiriens)." Lire la suite…

Dans un texte collectif avec Richard Piasecki et René Zalisz, Léon Brocki se souvient de son arrivée à l’internat, Le 20 septembre 1959 : "mon Père me conduisait en voiture pour la France. Quelle n’a pas été ma surprise en arrivant à SAINT CASIMIR, Vaudricourt - France": lire la suite, page 6...

Brocki 2

5 janvier, on fête la saint Edouard...

 

  Studium krzyzaniak gendera c lukasiewicz r wozniak 1963 photo c lukasiewicz 2

 

Le 5 janvier 1968, le jour de la Saint Edward, dans la Jadalnia, Claude Lukasiewicz, alors en terminale lit ceci : " Wielebny Ojcze Superioze, Jak co roku, wracając z wakacji do Internatu, spostrzegliśmy całą mase nowych rzeczy, całą mase ulepszeń. Jedno tylko się nie zmieniło : to nasz Drogi Ojciec Superior." . Lire la suite ...

3 Mai, Millénaire de la Pologne...

René Zalisz se souvient du mois de mai 1966 : "En Pologne, en mai 1966, toute manifestation religieuse est mal venue ... comme par exemple la procession du Corpus-Christi le 26 mai 1966 à Varsovie où cinq cents personnes sont arrêtées. …Du 10 au 17 mai 1966, avec quelques milliers d’autres polonais de la diaspora, la chorale de l’internat Saint Casimir va participer aux manifestations officielles qui auront lieu à Rome pour célébrer le Millénaire de la Pologne Chrétienne. Le voyage de plus de 24 heures, se fera dans un train spécial bondé." Lire la suite...

Il se souvient que :"Le 3 mai est férié pour les élèves de l’Internat Saint Casimir et commence par une presque grâce matinée. Le réveil est tardif, 6h45 au lieu de 6h00. La toilette est soignée car il faudra ensuite enfiler le mundurek pour la journée." Lire la suite...

 

Mini dsc 0043 02

Le crépuscule de l'internat...

Sarzynski 2

Richard Sarzynski fait parti des Jeunes Anciens : "J’ai connu Vaudricourt en 1971 sous l’autorité du Boss le RP Olejnik. Nous étions 120 élèves en 1971, 80 en 1972, et 40 en 1973, puis j’ai quitté en 1974. … Je suis né le 09/04/1959 en Moselle, en pleine heure de gloire de l’Internat, ce qui veut dire que la plupart des anciens pourraient être mes pères. Il y a une génération d’écart… Ces dernières années, j’ai beaucoup rêvé de retourner à Vaudricourt : Paul Valéry disait : « un rêve se réalise quand on y pense tout le temps »"Lire la suite…

 

Sur son site personnel, Robin Mompach, un ancien Casimirien (1969-1974) raconte : Cet établissement unique en France était situé au milieu d’un parc. Condition idéale pour étudier mais je n’en ai rien fait, si ce n’est qu’en dessin car mes cahiers de géologie et d’histoire naturelle étaient les seuls parfaitement notés. Lire la suite...

Robin 1

On se souvient aussi ...

Des séances de cinéma : "A Saint Casimir on y étudie, on y dort, … on y fait du sport, on s’y distrait…Le samedi soir, tous les élèves ou du moins les plus sages d’entre eux ont droit à une séance de cinéma…"  lire la suite…

De la salle de sport :"En 1962, le Boss convainc les Oblats d’installer une salle de sport à Vaudricourt… on y fait du Basket, volley, ping pong… On y danse le soir du Zlot K.S.M.P…. On y fabrique les vitraux de l’église du Milenium à Lens…" Lire la suite…

 

Diapositive1 png 3

 

Richard

Richard Piasecki, un mosellan, nous précise : "Encore aujourd’hui, 50 ans après j’y pense souvent et je ne regrette pas mon passage à Vaudricourt,…J’avais 11 ans, je ne parlais pratiquement pas la langue polonaise, ... » Mais j’avais choisi et je devais assumer ce choix. Après les embrassades et les pleurs de ma mère nous prenions la route, 5 à 6 heures de car,…Entrée dans le parc du côté de Verquin, j’avais le cœur gros et j’en suis sûr les yeux plein de larmes et la boule au ventre…Les jours suivants je me suis fait des copains, des petits gars comme moi, …" Lire la suite en page 3…

 

Souvenirs de Polonais : "Beaucoup d’élèves avaient un surnom. Le mien m’a été donné par le Père Olejnik. Le lendemain de mon arrivée, pendant la récréation, il m’appelle et me dit : « Blazejewski ...... et s’ensuit une longue phrase en polonais ». Je le regarde avec une moue dubitative et je réponds «Nic nie rozumiem»…. tu ne t’appelleras plus Blazejewski : ça sera Polonais». C’est le surnom que j’ai porté durant ces 3 années." Lire la suite…

Un original échange de courriels entre Hubert dit Polonais et le Boss au sujet du cross à travers le parc de Vaudricourt à lire... 

Polonais 2

Jean

 

"Dostaje sie przez Pireneje do Barcelony, skad poprzez Hiszpani, i Portugali i Gibraltar dociera do Anglii."…Se sont trois page tirées de Niepokalana que Jean Strzelczyk nous propose sur notre cher Chopin. Lire la suite…

Ah! Les vacances Casimiriennes...

En été, des colonies de vacances sont organisées pour les élèves de l’Internat Saint Casimir. Ce sont parfois des séjours sédentaires à La Ferté sous Jouarre, mais les Oblats préfèrent les voyages itinérants en camionnette, en bus et même en vélo.

 

En août 1957, Jean Lesniak, participe et se souvient du voyage Casimirien en Italie : "Descente mémorable vers Susa : tout le monde à pied car les pneus de l’autocar se sont mis à fumer..." Lire la suite…

Mini dsc 0021

Voyage Espagne 1959, Cliquer pour agrandir.

 

Jean Lesniak nous raconte comment c’est passé ce voyage en camionette de Vaudricourt à Alicante durant l’été 1959. Lire la suite...

Joseph Lawniczak, nous a raconté avec beaucoup de détails le voyage en vélo des Casimiriens vers Munich en 1960 : "Heureusement il y avait mon copain Léon Osinski qui avant chaque montée prenait son élan pour me donner une bonne poussée pour m’aider à grimper ! … Dernier détail : le P. Stolarek était de très petite taille. Même avec la selle dans la position la plus basse, ses pieds ne touchaient pas terre à l’arrêt. Pour lui, monter ou descendre de vélo représentaient les vraies difficultés. Il devait toujours trouver soit un promontoire pour monter sur le vélo soit un poteau ou un arbre pour s’arrêter et descendre du vélo. Cela donnait lieu à chaque fois à des scènes cocasses." lire la suite ...

Img 5763

P1190048 1600x1200 copie

 

Aujourd’hui domicilié à Toronto (Canada) René Lapczynski nous raconte son tour de France à vélo en 1960 : "Avant d’être qualifié pour le "tour de France", nous avions tous passé un test d'endurance. Vaudricourt-Stella-Plage avec 2 jours a Stella Maris. Nous avions dormi dans les tentes de l'armée américaine qui étaient montées derrière les baraquements." Lire la suite …

Dominik Przenioslo se souvient aussi de ce tour de France en vélo : "C’était à Lourdes. Nous avons été les invités de Walter Spanghéro (international de rugby de l'époque). Surpris par notre âge, notre exploit cycliste.... il nous a offert à tous un bon steak/frites dans son restaurant de Lourdes. Ce fut Byzance. Cela nous a changé des traditionnelles baguettes de pain garnies du pâté « américain » qui constituaient notre quotidien souvent frugal." lire la suite...

Voir aussi nos souvenir du voyage en vélo en Angleterre en 1964

 P1060856 copier

Lech Walęsa à Vaudricout, j'y étais...

Gdansk

 

Jacek Rewerski nous raconte la journée de Lech Walesa à Vaudricourt le 19 octobre 1981 : "A la fin de cette année-là, je ne pouvais pas rater l’arrivée de Lech Walesa dans le Nord de la France. Il fallait absolument que je rentre à Vaudricourt. Avec bien du mal, j’ai réussi à me frayer le chemin vers le leadeur de Solidarnosc et j’ai lui remis les feuilles avec le poème que mon père avait écrit …" lire la suite …

La suite ! La balle est dans notre camps...

Toutes les trâces écrites que nous sauront produire, serviront, évidemment, à rédiger la fameuse biographie du Boss que nous souhaitons vous proposer pour le 1° mai 2015.

Mais il nous faut encore plus de matière, plus d'écrits, plus de documents d'époque. Si vous étes à cours d'idées lisez ou relisez les textes déjà disponibles ci-dessous. Ils vous inspireront. N'hésitez pas à relater les mêmes souvenirs, sous une autre forme. Il n'a jamais de redondance inutile en matière de souvenirs et anecdote. Ecrivez aussi sur les sujets déjà abordé, améliorez les textes existants...

Sans chercher beaucoup et comme nous vous trouverez des dizaines de sujets de rédaction  : Sur le Boss, les sujets sont nombreux : le sport, l’autodiscipline, le studium, les travaux d’intérêts généraux, le management de l'école, les réunions des anciens le 1° mai. Ne tardez plus à écrire sur le Sujet.

Mais vous pouvez aussi écrire sur tous les autres sujets : les repas, le réfectoire et Kasia, la Saint Nicolas ou l’Orchestre Salamandra, sans oublier la chorale, les voyages d’été, ou l’évocation de nos Maîtres : Chopin, Plousse Six, Vergeot ou l’abbé Robay. etc. etc. …

Allez y Casimiriens, lancez-vous, à vos stylos, à vos claviers et rédigez quelques lignes (ou quelques pages).

68-ligne-editoriale.jpg

Certains de nos textes existent aussi en version polonaise et vous pourrez les trouver sur notre Strona Polska de notre site. Encore une fois merci pour ces traductions à Richard Sarzynski et à sa maman qui hélas est décédée il y a quelques semaines.

Vous pourrez aussi trouver des idées de rédactions dans le Trésor des Casimiriens.

La rédaction de Kurijer Kazimierski attend vos écrits et autres documents concernant Notre Internat...et le Boss...

Olejnik centenaire

 

Nous sommes tous CASIMIRIENS

 

Olejnik centenaire 2

Nous sommes tous des KAZIKI

Olejnik centenaire 3

Rendons POSSIBLE l'impossible, une biographie du Boss

 

Voir le diaporama completdiaporama complet sur le Boss.

Voir le diaporama 5 janvier Saint Edouard5 janvier Saint Edouard.

 

 

Date de dernière mise à jour : vendredi, 15 janvier 2021