Tombe la neige sur Vaudricourt

"LA FRANCE PARALYSEE PAR LA NEIGE C’est ce qu’ on lit dans la presse ce lundi matin, 21 janvier 2013 ! Mais souvenez vous Vaudricourt, 1957, …1961, …1962, …1964. Jamais la neige n’a immobilisé le moindre Casimirien dans ses activités d’alors. La neige : une calamité de l’hiver ! Non ! La neige une complice de nos activités et jeux casimiriens hivernaux : - Glissades à « fond la caisse » sur l’allée qui descendait vers l’entrée du bâtiment pensionnat. Notre ami Léon Brocki se souvient : « Chaque veille au soir, consciencieusement, nous déversions quelques seaux d’eau afin de retrouver le lendemain matin une piste bien lisse, épaisse et hyper glissante. Eu égard à la qualité de la glace il fallait adosser à la porte quelques ballots de paille pour amortir nos arrivée contre le bâtiment. » - Et que dire des récréations les jours de neige qui se prolongeaient parce que le Dzwonnik, à cause d’une pluie intense de boules de neige bien tassée, qui s’abattait sur lui ne pouvait accéder à la cloche du château. Hubert Blazejewski (Polonais), dzwonnik en janvier 1961 s’en souvient comme si c’était hier : « C’était souvent Pou Six qui se chargeait de sonner le rappel vers les studium. Lui aussi doit se souvenir de la neige à Vaudricourt. Après les 12 ou 15 coups rapides de cloche, sa soutane n’était plus noire, mais blanche, maculée d’une la neige (très) bien tassée que nous lui lancions. Souvent cette neige s’installait entre ses yeux et ses verres de lunettes (Hi ! Hi !). Pou Six les jours de neige : on aurait dit un Père blanc du Cameroun… et non un missionnaire OMI du nord de la France… Hi ! Hi ! bis» Vous voulez d’autres souvenirs enneigés de Vaudricourt, Eh bien regardez la P.O.M. (Petite Œuvre Multimédia) qui vous est présentée ci après. Si ce petit opus existe c’est simplement parce que vous avez bien voulu confier vos photos à la Banque Casimirienne d’Investissement qui a généreusement financé la réalisation de ces 2 minutes et 22 secondes de souvenirs communs qui seront, nous l’espérons, partagés et appréciés.

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante

Vaudricourt internat saint casimir